Résidence de la compagnie Des Pieds Au Mur

En résidence du 4 au 10 novembre à La Rochelle avec la complicité du collectif Ultimatum et l’association Horizon Habitat Jeunes, la compagnie Des Pieds Au Mur montrera son travail lors d’une représentation donnée dans le cadre de Shake La Rochelle, parc Kennedy à Mireuil, samedi 10 novembre, à partir de 15h (à suivre de la reprise de Kader Attou / Pourquoi pas)

De bois et …

s’inspire de la BD de Chabouté Un peu de bois et d’acier, réalisée par Christophe Chabouté. A mes yeux, différente de ce que l’on a l’habitude de voir, cette BD est comparable aux films muets de Chaplin, Keaton et Tati et aux personnages mythiques qu’ils ont créés. Atypique, drôle, cocasse et poétique, je me suis retrouvé dans cet univers qui se rapproche du mien, de par la présence du banc, que j’ai déjà eu l’occasion d’utiliser dans mes précédents travaux, de par cet univers onirique et burlesque des films des années 1920, et de par sa simplicité.

En lisant cette œuvre, j’ai moi aussi eu envie de mettre le banc au milieu de mon propos. Tel un personnage principal, un véritable témoin de la vie, un ami, le banc n’est plus un simple objet de décors, et me permettra de synthétiser mon travail, mes créations précédentes, autour de celui-ci.

Autour de ce banc, j’aimerais parler de la richesse des relations humaines, de leur simplicité à leur complexité. Au gré des saisons et du temps, le banc, qui en verra de toutes les couleurs, sera le lien entre tous ces instants de vie. Par une écriture narrative, j’aspire à détourner les scènes de vie, du quotidien, en les mettant en danse, afin de provoquer des émotions. A partir d’une situation que tout le monde connaît, je souhaite que mon travail soit facile d’accès et parle à chacun, tout en passant d’avantage par l’expression du corps que par la théâtralité.

Compagnie Des Pieds Au Mur – John Degois

Créateur attachant au parcours atypique, John Degois a commencé la danse hip hop auprès de Thony Maskot – Cie Sanrancune avant de passer quelques années à sillonner l’Europe comme danseur pour les Dix Commandements,West Side Story et Daft Punk.

Ce parcours fait de découvertes et de kilomètres l’incite à renouer avec lemonde de la création et à collaborer avec différents chorégraphes tels que Mey Ling Bisogno, Sebastien Lefrancois, Dominique Boivin et, plus récemment, Laura Scozzi et Cyrille Musy. Passant par des rôles de plus en plus étoffés, il acquiert ainsi la maturité et l’expérience qui lui donnent envie de créer ses propres spectacles. Curieux, passionné, ouvert, John Degois développe une écriture sensible axée sur la transversalité artistique, ou la danse se frotte au clown, au théâtre et au mime.