Résidence en commun·e du 30 janvier au 3 février – La baleine-cargo avec « Les Furtives »

Résidence : 30 janvier > 3 février

Lieu de résidence : Puilboreau

Résidence de création en commun·e avec le soutien de la commune de Puilboreau dans le cadre des Transhumances littorales.

-> À La Rochelle, vous avez pu voir Le cimetière itinérant de canapés, Poulette Crevette, Je cherche un homme ou bien encore Ma Montagne au dernier Fêtes le Pont en mai 2022.

Création 2023
Spectacle tout public à partir de 10 ans
Durée : 1h

Les Furtives

Trois femmes, les furtives, décident de mener une insurrection poétique dans la ville. Leur projet, faire meute avec le public. Semer des graines d’espoir et de révolte partout où c’est possible. Créer du collectif pour sortir d’un futur désespéré ou d’un repli sur soi.

Leur animal emblématique : la pieuvre mimétique qui a 3 cœurs, 8 bras, 9 cerveaux et qui est capable d’imiter à la perfection 15 espèces différentes. Comme elle, les furtives se camouflent, évitent les requins, mordent et crachent leur venin si nécessaire. Elles n’ont pas peur des profondeurs, elles plongent et refont surface quand elles le veulent, ailleurs. Elles parlent une langue réinventée et multiple car elles s’adressent à tout·e·s. Ainsi, les furtives chansignent, dansent et tracent sur les murs les mots qu’elles trimballent avec elles, comme des explosifs.

 

Équipe

Porteuse du projet, écriture du texte, mise en rue : Françoise Guillaumond
Interprètes : Clémentine Bart, Sylvie Péteilh, Agathe Zimmer
Écriture LSF, chansigne : Carlos Carreras
Écriture chorégraphique : Clémentine Bart
Écriture de chansons, mise en musique : Agathe Zimmer
Aide à la dramaturgie : Stéphanie Ruffier
Écriture d’audiodescription : Solenne Roche, Françoise Guillaumond

© Françoise Guillaumond

Co-productions et soutiens :
CNAREP Sur le Pont avec le soutien des communes de Puilboreau et de Périgny / La Lisière, Bruyères-le-Châtel / Graines de Rue, Bessines-sur-Gartempe / Théâtre du Cloître, Bellac / Lacaze aux sottises, Salies-de-Béarn/Orion / Maison des Écritures, La Rochelle / Communauté d’Agglomération de La Rochelle / Département de la Charente-Maritime / Région Nouvelle-Aquitaine / DRAC Nouvelle-Aquitaine / OARA – Office Artistique de Nouvelle-Aquitaine / DGCA – SACD – Écrire pour la rue 2022
En cours : CNAREP Le Fourneau – Brest, Superstrat – Saint-Bonnet-le-Château, La Transverse – Corbigny, Les Z’accros d’ma rue – Nevers / SACD – Auteurs d’espace,  SPEDIDAM

La baleine-cargo

(La Rochelle – 17)

La baleine-cargo est une compagnie de théâtre de rue créée par Françoise Guillaumond en 2007. Elle défend l’idée d’une écriture spécifique pour l’espace public, et écrit et met en scène ses textes tout en aimant travailler en partenariat avec d’autres artistes (chorégraphes, musicien·ne·s, plasticien·ne·s…). Son projet : dire un état du monde, des êtres, en tenant compte de ces bouts d’humanité qui nous constituent tou·te·s ; travailler sur la mémoire intime collective, ce quelque chose qui nous ressemble et nous rassemble. Depuis 2016, la compagnie souhaite que ses spectacles deviennent accessibles à tout·e·s : traduits en LSF et audiodécrits. Françoise Guillaumond privilégie l’aventure humaine. Ainsi, chaque création donne lieu à des actions de médiation dans des crèches, écoles, collèges, lycées, universités, centres sociaux, prisons, hôpitaux, maisons de retraite, instituts médicaux… en fonction des projets concernés.

Créations : Le cimetière itinérant de canapés (2009) / Où vont les sentiments quand ils disparaissent ? (2012) / 10 000 pas sans amour (2015) / Poulette Crevette (2016) / Je cherche un homme (2018) / Les Fragiles (2020) / Ma Montagne (2021) / Petite fille (2021)

Plus d’infos sur la compagnie