Fêtes le Pont • Le Tarot de la Nuit • Midi à l’Ouest

"Le Tarot de la Nuit" Midi à l'Ouest

Samedi 8 juin à 22h • Friche Street-Art du Gabut, La Rochelle

Théâtre forain psychogéographique

Spectacle tout public dès 10 ans • 1h20 • Création 2023

Émilie Olivier est une artiste associée Sur le Pont

Le Tarot de la Nuit

Martine Tarot est la Madame Soleil de vos villes et villages. Dans cette nouvelle bonne aventure, la truculente Martine est appelée d’urgence par un club d’astronomes.
L’avenir de la Nuit est sombre pour cause de pollution lumineuse ! Après avoir tiré les cartes du Tarot de la Nuit et mené ses guêtres partout à la recherche de preuves et témoins pour éclairer ses visions, elle vous livre aujourd’hui les résultats de son enquête tarologique. Demain, de quoi la Nuit sera faite, elle seule le sait ! Une veillée philosophique et joviale, un moment sérieusement humoristique.

Écriture et jeu : Émilie Olivier. OEil extérieur : Elodie Retière. Dramaturgie : Caroline Masini. Illustrations : Amélie
Jackowski. Création lumière : Christophe Rouffy. Régie : Florent Moineau. Production : Julie Potier / Cie Midi à l’Ouest. Une compagnie basée à Marans (17).

Se rendre au rendez-vous :

Pour venir, pensez aux mobilités douces ! Découvrez vos solutions de déplacements sur yelo.agglo-larochelle.fr

Arrêt : Porte Saint-Nicolas (Motte Rouge)

Station : Office de Tourisme

Midi à l’Ouest (Marans – 17)

Sous l’impulsion d’Émilie Olivier, le travail de la compagnie se nourrit aux racines du jeu de l’acteur physique. La pratique conjointe du clown et de la danse butoh sous-tend l’importance donnée à l’improvisation, à la qualité de présence scénique, au jeu longue durée, à la métamorphose totale de l’acteur. Mais le texte n’est pas absent de tout cela avec un goût pour l’improvisation verbale, le boniment, le parlé-chanté. L’écriture in situ, l’exercice de la carte blanche tout comme les projets de territoire existent aujourd’hui de plus en plus dans les expériences de Midi à l’Ouest. Enquête préalable, « inventures » sur-mesures, formes à géométrie variable, frottement de l’art et du territoire, personnages populaires naïvement philosophes sont les arches de nos fabrications théâtrales en espace public.