ANNULÉ: La compagnie l’Établi, ~1518, l’épidémie~

La compagnie toulousaine l’Établi sera en résidence… Résidence La Fayette à La Rochelle du 10 au 20 mars pour travailler sur sa nouvelle création, inspirée d’un fait réel.

Une actualité soutenue ponctuera sa présence, notez sur vos agendas:

Jeudi 19 mars à 18h30 résidence La Fayette, un « crash test » public supplémentaire est programmé afin de tester en conditions optimales  la scénographie.
Venez nombreux!!

Vendredi 20 mars à 18h, médiathèque Michel Crépeau: dans le cadre des Elles à La Rochelle, rencontre avec la compagnie et Grand’Rue, fédération des arts de la rue en Nouvelle-Aquitaine sur la création féminine en espace public et le matrimoine. La rencontre est accompagnée par une exposition du CIDFF à découvrir à la médiathèque : Portraits de femmes spoliées et/ ou oubliées en leur temps.

Samedi 21 mars, événement résidence La Fayette, qui associe le spectacle de répertoire de la compagnie Bougrelas ~Ils étaient plusieurs fois~ à 16h 30
et la Sortie Sur le pont de la compagnie l’Etabli, à 18h00 

Nota bene, en raison du match de rugby, les horaires des deux propositions ont été intervertis.

1518, l’épidémie

ou dansez plus fort car on pourrait bien vous entendre

« Strasbourg, été 1518, Frau Troffea sort de chez elle et danse. Des centaines de personnes lui emboîtent le pas. Jusqu’à créer une épidémie de gens qui bougent, sautent et dansent. Ensemble, jour et nuit.
Personne ne sait pourquoi Frau Troffea s’est mise à danser ce jour-là.
Ce qui est sûr, c’est qu’elle provoque une rupture dans sa vie et dans la société de l’époque. Avec cette rupture, un espace se crée. Dans cet espace jaillissent d’autres histoires, d’autres déséquilibres, d’autres ruptures. Nous investissons cet espace avec un théâtre physique, pour raconter nos histoires et nos questionnements. »

Avec : Jessica Hinds, Elisabetta Spaggiari et Mélanie Tanneau / Collaboration à la mise en scène : Cécile Vitrant / Collaboration à l’écriture : Frédéric Naud © Elisabetta Spaggiari

Soutien : Les Fabriques Réunies en Nouvelle- Aquitaine : CNAREP Sur le Pont (La Rochelle), Graines de Rue (Bessines sur Gartempe), Lacaze aux Sottises (Orion), La Vache qui Rue (Moirans), Mairie et Centre éducatif Fermé de Saverne, La petite Pierre (Jegun), Théâtre du Hangar, Conseil départemental de la Haute- Garonne.

La compagnie

Les membres de cette jeune compagnie ont pour socle commun un cursus à l’École Internationale de Théâtre Jacques Lecoq, diverses collaborations au sein de la compagnie 38CIT et des parcours éclectiques allant du théâtre, à la danse et aux arts plastiques. Ils font le choix d’un théâtre physique pour mettre en scène leurs questionnement sur le monde.

Petit dictionnaire des arts (de la rue) :
Ou comment décrypter le vocabulaire de notre métier…

Résidence: dans notre jargon, ce n’est pas un centre de vacances, mais plutôt un temps de travail d’une équipe artistique que nous invitons à La Rochelle pour préparer sa prochaine création dans un lieu de travail adapté que notre équipe s’emploie à chaque fois à dénicher.

Création: dans notre jargon, ce n’est pas Dieu qui met la main à la pâte, mais plutôt un nouvel ouvrage qu’un artiste a imaginé et met en œuvre, souvent au cours de plusieurs résidences successives. Et parfois, ça peut devenir divin ! Ou diabolique…

Sortie publique (Sur le pont): dans notre jargon, ce n’est pas la confidence intime d’une star à la télé, mais plutôt la présentation en fin de résidence d’une étape de travail de la création en cours de réalisation.

Répertoire: dans notre jargon, ce n’est pas la liste de vos contacts préférés, mais plutôt l’ensemble des spectacles réalisés par un artiste au fil de ses années de travail, et qu’il propose à la diffusion auprès des acheteurs les plus variés, de festival, en communauté de communes ou saison de théâtre municipal…