L’Établi ~ 1518, l’épidémie ou dansez plus fort car on pourrait bien vous entendre

1518, l’épidémie ou dansez plus fort car on pourrait bien vous entendre

Tout public, création 2021, 45 mn

C’est l’histoire de Frau Troffea qui en 1518 à Strasbourg sort de chez elle et commence à danser. Comme ça, sans raison. Apparemment.
S’en suivent des dizaines et dizaines d’autres personnes qui sortent de chez elles et dansent.
Jusqu’à l’épuisement. Jusqu’à la mort parfois.
Jusqu’à créer une épidémie, une épidémie de gens qui bougent, sautent, se tordent, convulsent, suent, et dansent. Ensemble, pendant des jours et des nuits.
S’en suivent des décisions administratives absurdes, prises pour essayer de remédier à un phénomène que l’on ne comprend pas.
S’en suivent des explications, toutes aussi absurdes, pour essayer d’analyser la situation.
S’en suivent des pèlerinages pour essayer de conjurer un soi-disant démon.
S’en suivent de nombreux récits qui relatent l’absurdité d’une histoire.

Une histoire qui se répète à l’infini.
Celle d’une pression tellement forte que l’on a d’autre choix que de la laisser exploser par n’importe quel moyen.
N’importe quel moyen ? Autant sortir danser !
Quitte à troubler l’ordre public / établi…

Équipe

Écriture : Frédéric Naud, Mélanie Tanneau
Interprètes : Elisabetta Spaggiari, Jessica Hinds, Mélanie Tanneau

Soutiens : La Petite Pierre, Jegun / Mairie de Saverne et Cendre éducatif fermé / Le Grain à moudre, Samatan / La Vache qui Rue, Moirans / Association Ah, Parthenay

La compagnie L’Établi

La compagnie L’établi se crée à l’initiative de Mélanie Tanneau, comédienne basée à Toulouse. Pour le projet 1518, elle invite Elisabetta Spaggiari, comédienne et graphiste et Jessica Hinds, comédienne. Avec pour socle commun leur cursus à l’École Internationale de Théâtre Jacques Lecoq (promotion 2008-2010), leurs diverses collaborations au sein de 38CIT, Compagnie Internationale de Théâtre, ou dans d’autres projets ; et une solide connexion dans le travail, elles apportent toute la diversité de leurs formations respectives à ce projet.
Frédéric Naud, auteur et conteur toulousain, sera en charge de l’écriture textuelle du spectacle.