La traversée de Mo de la Communauté d’Agglo de La Rochelle

Le CNAREP Sur le pont a accueilli L’Homme Debout pour une seconde étape de résidence de sa création Mo et le ruban rouge sur le territoire de la CdA de La Rochelle.

En préalable à sa création prévue pour 2019, la compagnie a sillonné la Communauté d’Agglo de La Rochelle de ses expérimentations tout au long du mois de juin grâce à la complicité et le soutien des villes de La Rochelle, Lagord, Aytré et Puilboreau.

Nous retrouverons la compagnie dans la CdA dès le mois d’octobre et jusqu’en juin 2019 pour sa création Mo et le ruban rouge.

Ce premier épisode sur la CdA de La Rochelle a été écrite par L’Homme Debout et accompagné par le CNAREP Sur le pont avec les communes d’Aytré, Lagord , Puilboreau et La Belle du Gabut.

MO et le ruban rouge
spectacle déambulatoire avec stations pour toute la famille 
MO et le ruban rouge met en jeu un enfant séparé de sa famille.
Nous l’accompagnons dans un parcours fantasmé vers une nouvelle vie.
MO est blotti sur lui-même. On entend le son des vagues aller et venir. Il tient un paquet cadeau défraichi entre ses bras. Il dort. Il rêve les rires, la fête pour son anniversaire, son cadeau, puis l’explosion, les cris, la panique. Des gens l’emmènent, l’absence. Le jeune garçon se réveille seul. On entend le son des vagues aller et venir. Il n’y a rien autour de lui, plus rien, que son paquet. Une autre aventure commence.

Malgré la gravitédu sujet, nous souhaitons un spectacle joyeux, enfantin, ludique. Nous envisageons le ruban comme un lien avec les origines de l’enfant, avec sa famille, son pays ; le ruban comme symbole d’un traumatisme aussi, avec lequel il faut apprendre àvivre, une nouvelle vie. Le ruban entoure le paquet cadeau, puis se transforme, devient l’élément central des scénographies animées qui dialogueront avec le jeune garçon, et avec le public. Le parcours sera jalonnéd’épreuves, mais aussi de rencontres étonnantes.

Photo ©MC Monin

Distribution : Développement du projet et administration : Bérangère PAJAUD / Création musicale et sonore – jeu en direct : Thomas BAUDRILLER / Création et régie lumières : Mathieu MARQUIS / Direction technique pyrotechnie : Adrien TOULOUSE / Construction machines et marionnettistes : Johann PIRES, Florent DROUHIN / Création costumes, marionnettes tissus et marionnettiste : Murielle VAÏTINADAPOULLÉ / Construction marionnette et objets animés, marionnettistes : Laurent BOULÉ, Maïa FREY, François MARTIN, Jean-Noël PROSPER / Manipulation d’objets animés, pyrotechnie : Yorrick TABUTEAU / Construction, régie et manipulation d’objets animés : Benjamin LADJADJ / Manipulation d’objets animés, construction, relation avec les habitants : Sébastien GUILLET, Ludivine REMY /  Direction artistique : Benoît MOUSSERION

Soutiens : Ville de Poitiers (86) / Région Nouvelle Aquitaine / Sur Le Pont, CNAREP, La Rochelle (17)

L’Homme Debout est d’abord une posture philosophique et politique, individuelle et collective, l’idée d’une humanité en marche.
« Il y a au cœur de la compagnie, la collaboration avec les habitants des lieux où nous nous installons. Il y a l’envie de transformer l’espace public au profit d’images politiques et oniriques. Il y a la lenteur, la recherche de légèreté. Il y a la profonde conviction que là où l’on développe l’action culturelle, il fait meilleur vivre ensemble. Il y a là un frontière ténue entre imaginaire et réalité. Il y a des histoires de géants, des histoires de petites gens, des histoires d’Hommes en fait. »