Mastoc production

En résidence du 9 au 13 décembre

« Après une Masterclass chez Jan Fabre, j’ai abordé la question du performeur et de son processus d’écriture. J’ai aussi éprouvé l’extrême dans la condition physique et psychique. Comment évolue-tonen tant qu’artiste femme, danseuse, comédienne, écrivaine de plateau dans sa vie au gré desépreuves de la vie ? Qu’ai-je envie de raconter aujourd’hui ?

Après un laboratoire de plusieurs jours avec un ami auteur/metteur en scène et comédien MohamedGuellati, il est ressorti la question de la libération de la parole. Nous avons parlé de confessions intimes, de tabous… et voguer dans nos espaces intimes. La violence familiale, la schizophrénie, d’un enfant, l’alzheimer et le deuil d’un père…les choses qui dérangent et à la manière de Festen, où on lèverait notre verre pour dire l’innommable.
Existe-t-il une parole vraie, intime et universelle à la fois : une parole cathartique ?`Comment peut-on transformer poétiquement l’indicible ? Telle est notre préoccupation poétique

Entre texte, danse et musique.
Entre fantaisie, humour, engagement, nous tenterons de mettre en scène nos propres libertés en jeu … »

Pas de sortie pour cette première étape de résidence, mais la compagnie dispensera un atelier à la classe de CE 2 de l’école Simone Veil et interviendra auprès des étudiants de l’Université de La Rochelle pendant son séjour à La Rochelle.

Écriture, mise en scène et interprètes : C. KERMIN et M. GUELLATI

Soutiens: CNAREPS Atelier 231, Sur le pont / Conventions : Région Nouvelle-Aquitaine • Département des Deux-Sèvres • Ville de Melle 

La compagnie Mastoc Production( Melle -79):

La compagnie puise ses influences dans le travail de Pina Bausch, Pippo del Bono, les arts plastiques, la littérature et le cinéma. Elle cherche à toucher l’intime et le sensible et développe des écritures dans l’espace public à la croisée du théâtre et de la danse. Le rapport au(x) spectateur(s) est central dans sa démarche et questionne poétiquement sa relation au monde.