Samedi 15 avril – 16h // Lieu à préciser : « JOGGING » par Qualité Street

Sortie de résidence :

-> Samedi 15 avril – 16h // Lieu à préciser

Création : JOGGING

Création 2023
Spectacle tout public à partir de 8 ans
Durée : 50 mn

Notre devise nationale, affichant les valeurs de notre république, n’est pas une comptine vide de sens, ou le mantra rassurant d’un ordre établi.
Ce sont les communards, rapidement imités par les habitants des autres villes, qui peignent les premiers en 1793 au fronton de leur maison ces mots choisis.
Notre devise est l’étendard d’une lutte idéaliste, réprimée par le sang, l’aventure révolutionnaire et émancipatrice de la commune de Paris. À l’origine, la devise allait plus loin que les trois mots que nous connaissons tous. Elle se poursuivait par : « ou la mort ».
La liberté, suprême objectif, maître mot de notre récit commun, a été dans l’esprit d’innombrables combattants la condition impérieuse de l’existence.
C’est en son nom et dans l’espoir que nous puissions en jouir, que tant d’hommes et de femmes ont fait ce choix : vivre libre, ou mourir.
Et nous voilà, héritiers de ces acquis sociaux, nous bousculant dans les rayons au Black Friday.
Nous faufilant entre des barrières en métal galvanisées qui gèrent le flux de nos déplacements, autorisant le port d’armes de policiers en dehors de leur service, généralisant la présence de vigiles privés et la fouille systématique de nos sacs, mettant en service des flottes de drones de surveillance en renfort des caméras piétonnes, équipant les forces de l’ordre d’armes sublétales, nous voilà menant nos guerres, craignant les terroristes, rassurés par les patrouilles militaires dans nos rues, épiés par des portables à nos frais, réclamant à nos concitoyens un sauf-conduit électronique lors de toute activité socialisante, et désertant les urnes…
Mais l’affaire est complexe et nuancée, nous disposons de quantité de libertés pour lesquelles les communards auraient dressé des barricades ! Il semble exister, dans la lutte pour la liberté, autant de combats que de combattants…
Alors, comment mieux embrasser le sujet, que par une polyphonie de personnages ?
Comment mieux combattre nos peurs délétères et aliénantes, que par le rire ?
Comment mieux tancer notre intelligence et notre sens critique, que par l’impertinence ?
Et surtout, comment parler, aujourd’hui, d’autre chose que de la liberté ?

Équipe

Écriture, mise en scène, interprétation : Gildas Puget
Musicien : Nicolas Pougnand
Chorégraphe : Nathalie Pernette
Scénographe : Antoine Rey
Direction d’acteur : Fabrice Richert
Régie, regard extérieur : Bélinda Cateau

© Gildas Puget

Co-productions : CNAREPs : Sur le Pont – La Rochelle, Le Fourneau – Brest, Le Moulin Fondu – Garges-lès-Gonesse / Ville de Puilboreau / Ville de Lorient / Ville de Quimper / RADAR – Réseau des Arts de la Rue en Bretagne / Région Bretagne / Festival Les 3 Éléphants, Laval / Les Zaccros d’ma Rue, Nevers