Notre futur ~Sebastien Copolino ~

Notre futur… un programme en figure libre, inspiré de notre saison 2020 et de l’affiche créée par Marine Denis pour l’événement Fêtes le pont, qui devait se dérouler les 22, 23 et 24 mai dernier.
Nous reportons l’accueil des artistes, et leur programmation, à la rentrée 2020. Pas notre futur.
Les artistes que nous devions accompagner, que nous retrouverons bientôt, nous livrent leur vision.

Et demain ?
Demain n’existe pas
Il se construit depuis hier jusqu’aujourd’hui grâce à nos souvenirs passés
Demain sera donc un inconnu à tendance partielle de nos contributions vaincues
L’espoir nous est donc permis de faire Histoire Dans une nécessité de rêves prémonitoires 
Afin de prévoir
Ce que sera ce “nous” en devenir
J’aspire
Un futur quotidien qui respire
Un air plus pur
Une vie moins dure
L’égalité pour certitude
Plus de servitude
Une union autour de la vie et vivre enfin
L’un comme l’autre
Ni plus ni moins que des humains
Une ville sans échappement
Plus de pollution
La solution
Se sentir vibrant à tout moment
Et de l’art
Pour accueillir nos regards hagards
Pas de hangars
Ne plus cacher
Révéler à la plus belle lumière
Celle du jour et de la nuit
Et puis des cris
Des gens qui hurlent dans les rues
Des promenades joyeuses pour égayer nos passages
Réveiller nos folies 
Ne plus passager
Encrer
De la gratuité
De l’air
De l’art
Et puis le reste
Se nourrir
Se soigner
Se loger
Pour tous et toutes
Sans contribuer
De l’égalité
Éteindre nos télés,
Moins consommer
Éviter l’électricité
Pas de nucléaire
A cause des risques
Et c’est parti pour une décroissance
Une vie plus lente mais inspirante
La création comme deuxième langue
Un rapprochement social
Se réinstalle
Le plaisir de se retrouver
Finir hier
Oublier nos désastres sanitaires
Faut qu’on prospère
Pour se faire
Une définition s’impose
On prend la pause
Bonne idée
Arriver ensemble à une postérité
Ne plus se presser
Ne pas stresser
Évoluer vers le meilleur
Ne plus avoir peur
Travailler pour le tous
Par le nous
Ensemble pour faire
Plaire
Avoir conscience
Un instant de labeur
Juste pour une fleur
De l’amour pour seule tour
Une vision de grandeur
J’en pleure
De bonheur
Bienvenue dans le futur
Règne de la nature
Du partage
Plus de compétition
De l’union
Pour faire la force
Et puis des farces
Des sourires
Suporter le pire
Il est passé
N’y pensons plus
De l’avenir faisons notre foyer
Tout doux
Tout YEAH

Sébastien Copolino

Les Barbus provenance: Limoges (87)

Avant même les Barbus  il y a l’amitié. Amitié qui nait au sein de petites salles de répétition au cours de longues discussions sur le théâtre et de créations diverses et variées. Les barbus ?  Ce sont deux gars. Mehdi qui a créé, douze ans plus tôt, une compagnie de théâtre libertaire  et Sébastien qui est acteur,  metteur en scène et animateur pour plusieurs associations. Ensemble, ils découvrent légume vert, une révélation qui les réunit pour de nombreuses heures de travail acharné. De ce travail nait la compagnie.
Pourquoi les barbus? Trois versions créent la polémique chez les spécialistes. La première met en cause la pilosité exacerbée des dits Mehdi et Sébastien au retour de chacune de leurs résidences. OU Mehdi et Sébastien sont en réalité des femmes à barbes. OU il s’agit d’un hommage à Marx, Tolstoï, Castro, Carlos et Madonna.
À vous de choisir la votre!