CHAAR 2021-2022

2021 - 2022

Pour cette troisième promotion, la CHAAR est composée de 16 élèves : 8 élèves de quatrième et 8 élèves de troisième.
Les ateliers de pratique sont menés cette année par deux artistes professionnel·le·s du territoire : Léa Dant (Théâtre du Voyage Intérieur) pour le travail autour du mouvement et François Delime (Autour de Peter) pour le travail théâtral. Le cursus propose également des cours de découverte du spectacle vivant, accompagnés par Mme Alberty.

En complément, le CNAREP Sur le Pont propose aux élèves de la CHAAR d’assister à des répétitions commentées, à des spectacles et de rencontrer les artistes faisant partie de sa saison.

La Belle Harangue

Pour bien commencer l’année, la CHAAR participe à un projet national : La Belle Harangue, célébration des écritures et de la parole.
Une première édition de cette fête qui va permettre aux élèves de se souder autour d’un projet commun en écrivant des textes et en haranguant autour du thème « Et si…? ».

La Belle Harangue se déroule du 22 septembre au 6 octobre.

Seul établissement à participer à cette fête dans la Charente-Maritime, le Collège André Malraux, à travers la CHAAR, va investir deux lieux que sont La Briqueterie à La Grève-sur-Mignon et l’Espace Beauséjour à Châtelaillon-Plage pour présenter au public ses harangues, respectivement le lundi 27 et mardi 28 septembre.

Les harangues sont écrites par les élèves mais ils·elles pourront également crier vos harangues. Pour se faire, il suffit d’écrire et déposer vos textes dans des boites prévues à cet effet, à La Briqueterie et à l’Espace Beauséjour.

Retrouver ici un article du carnet-théâtre, blog de la CHAAR, sur les boites à harangues.

Se préparer pour La Belle Harangue

Mardi 21 septembre, les élèves se sont rendu·e·s à l’Espace Beauséjour avec François Delime pour se préparer à La Belle Harangue.
Au programme : exercices de placement de corps et de diction pour porter la voix et premières harangues en salle.

Voici le début de quelques harangues écrites par les élèves :

Et si les daltoniens voyaient de la bonne couleur ?
Et si il y avait moins de pollution dans le monde ?
Et si on changeait les humains en animaux ?
Et si chacun était soi-même ?
Et si on gaspillait moins de papier ?

La Belle Harangue à La Grève-sur-Mignon

Lundi 27 septembre, les élèves se sont rendu·e·s à La Briqueterie (La Grève-sur-Mignon) pour une journée dédiée à La Belle Harangue en compagnie de leurs professeures et de Léa Dant et François Delime, leurs intervenant·e·s à la CHAAR.
Après un temps de préparation le matin, les élèves ont crié leur harangue lors d’une restitution publique. Découvrez ici cette restitution en images, publiée dans le carnet-théâtre de la CHAAR.
Étaient présent·e·s des élèves de l’école primaire de La Grève-sur-Mignon ainsi que des résident·e·s de l’EHPAD de Charron.

Vous pouvez lire ici les harangues écrites par les élèves dans cette compilation publiée dans le carnet-théâtre de la CHAAR, et la restitution en images.

La Belle Harangue à Châtelaillon-Plage

Mardi 28 septembre, c’est à l’Espace Beauséjour de Châtelaillon-Plage que les élèves de la CHAAR se sont rendu·e·s pour travailler sur La Belle Harangue.
Lors du temps de préparation le matin, les élèves ont travaillé la mise en scène de leur restitution publique en travaillant sur différents espaces que sont la cour et le balcon. Ils ont également travaillé leur harangue ainsi que celles déposées dans les boîtes à harangues mobiles (vous pouvez lire ici un article du carnet-théâtre à cet effet).

L’après-midi, en solo ou en duo, au balcon ou dans la cour, savamment orchestré·e·s, les élèves ont harangué le public avec conviction et enthousiasme. Bravo à eux·elles !

Ces deux restitutions publiques furent l’aboutissement de la participation à La Belle Harangue. Cela aura permis au groupe de se souder, d’appréhender le jeu face au public dès le premier mois de cours et de faire une belle introduction à la thématique de l’année qui est oser, vaincre sa peur.

Un atelier avec Aurélia Tastet

Le 5 octobre, c’est atelier à la CHAAR avec Aurélia Tastet, auteure et interprète du collectif AIAA et de la compagnie Le dénouement qu’on voudrait.

Les élèves ont travaillé avec Aurélia sur leur thématique de l’année : oser, vaincre sa peur.
Marchant en musique, un élève s’impose, coupe la dynamique pour partager une émotion à travers un témoignage.
Oser s’arrêter, oser regarder les autres, oser se livrer.

La CHAAR à Fêtes le Pont

© Mathieu Vouzelaud

Dans le cadre de leur découverte des arts de la rue, les élèves de la CHAAR ont assisté à plusieurs représentations lors de l’Escale #2 de Fêtes le Pont.
Le vendredi 8 octobre, ils ont assisté à mon cher Samuel, on a peut-être trouvé le titre de la compagnie Pic La Poule ainsi que Whaou de la compagnie Du Grenier au Jardin.
Après chaque représentation, les élèves ont pu rencontrer les artistes et bénéficier d’un temps d’échange.