Du 24 au 28 avril – Jour de Fête Cie avec « Le message » (titre provisoire)

Résidence : 24 > 28 avril

Lieu de résidence : Lieu à préciser

Sortie de résidence :

-> Jeudi 27 avril // Lieu à préciser

Création 2023
Spectacle tout public à partir de 10 ans
Durée : 1h30

Le message (titre provisoire)

Ça pourrait être Beyrouth, le Kosovo, Marioupol, ou même dans la tête d’un poète maudit. C’est le chaos. Pourtant, au milieu de ce chaos, Marie a le cran de penser à l’Amour.
La preuve : sous les salves des balles et des obus, elle va rejoindre celui qu’elle aime. Manque de bol : Marie, inhabituellement coquette, a à peine quitté chez elle, s’engageant dans une rue déserte, qu’elle se prend la balle mesquine d’un franc-tireur, entre les omoplates. La guerre n’est pas une plaisanterie ; elle rougit presque. Fatalement blessée, Marie ralentit le pas, tombe, se relève, retombe, crapahute, rampe, se relève encore, finit par s’écrouler. Condamnée. Foutue. Courue. Mais le miracle se produit : plus elle faiblit, plus son amour s’insurge, bombe le torse, la remplit, plus que jamais. Son amour est vrai. La seule chose vraie. Il a fallu avoir un pied dans la tombe pour en être sûr ; elle rougit de plus belle. Tant pis. Elle aime.
Voilà le message qu’elle veut livrer au monde mais surtout à celui qui l’attend et qui un jour, blasé, a dit que l’amour pousse mal dans une terre où la guerre ne surprend plus. Jusqu’au bout, elle se battra pour prouver qu’il a tort.

Équipe

Mise en scène : Ludo Estebeteguy
Auteur : Étienne Damien, librement inspiré du roman Le message de Andrée Chedid édité chez Flammarion
Collaboratrice dramaturgique : Stéphanie Ruffier
Interprètes : Anne de Broca, Clément Broucke, Francisco Dussourd, Camille Floriot, Shanee Krön, Maddalena Luzzi, Charlotte Maingé, Guy Delamarche, Nicolas Marsan, Jordan Tisner
Scénographie, costumes : Francisco Dussourd
Mise en mouvement : Sandra Marty
Production, administration : Alaia Berhonde assistée de Nanihi Peu
Diffusion : Charlotte Maingé, Manon Lateulière

© Luc Médrinal

Co-productions : CNAREPs : Sur le Pont – La Rochelle, Lieux Publics (Centre national des arts de le rue et de l’espace public) & Pôle européen de production dans le cadre du programme « ὁδός – les chemins » – Marseille / Scène Nationale du Sud-Aquitain, Bayonne / La Palène, Rouillac / La Centrifugeuse – Service culturel de l’UPPA, Pau / Communauté d’Agglomération Pays Basque, Hameka / OARA – Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine / SACD – Écrire pour la rue / Région Nouvelle-Aquitaine – Aide à la mobilité / Institut Français

Soutiens : Centre Intermondes, La Rochelle / Théâtre des Chimères, Biarritz / La Transverse – Metalovoice, Corbigny / Fonds d’insertion de l’Estba financé par la Région Nouvelle-Aquitaine
En cours : DRAC, DGCA, ADAMI

Jour de Fête Cie est subventionnée par le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine et la Ville de Boucau, conventionnée par le Conseil Départemental Pyrénées-Atlantiques, soutenue par France Active Nouvelle-Aquitaine et accompagnée en diffusion par l’OARA et l’Institut Culturel Basque.
Jour de Fête Cie est agréée partenaire culturel de l’Éducation Nationale.

Jour de Fête Cie

(Boucau – 64)

Jour de Fête Compagnie est une troupe de théâtre installée au Pays Basque, elle réunit des artistes (comédiens, metteur en scène, musiciens…) autour de projets artistiques créés dans l’espace public (rues, parcs, montagnes). Outre les spectacles et la formation qu’elle dispense, la troupe s’engage depuis sa création dans des projets de territoire avec les habitants favorisant le lien social, l’accessibilité de l’acte artistique et la réappropriation par tous de l’espace public.

Créations : Le grenier de mon enfance (2011) / L’invisible de la ville (2015) / Phobies (2016) / Tango (2016) / Bidea (2017) / Le projet Laramie (2019) / Voce ai silenzi (2021) / Juste une empreinte au milieu des herbes folles (2021) / Besteen kalea (2021) / Amphi social (2022)

Plus d’infos sur la compagnie